Sytème de ferrage automatique – The Automatic Fisherman

Bonjour à tous !
Comme vous avez probablement remarqué, le froid est arrivé, c’est le temps de ranger le matériel de pêche estival et sortir les brimbales de pêche sur glace. Malgré que je suis toujours triste d’hiverniser mon kayak, je reste toujours excité à l’idée de capturer quelques dorés hivernale, j’adore cette saison.
Au fil des années, plusieurs innovations ont apparu sur le marché, certaines meilleures que d’autres. Et aujourd’hui , je vais vous parler d’un accessoire fort pratique et qui fait changement des brimbales en bois habituel auquel nous sommes habitués. Je vais vous parler de l’ Automatic Fisherman, un système
de ferrage automatique pour notre canne.


Comme vous voyez sur la photo, le principe est simple. C’est un support très solide avec un emplacement pour notre canne avec un système de ferrage conçu par un petit crochet où nous allons accrocher l’oeillet du bout de la canne, pour ainsi lorsque ça mord, le fil fait balancer la tige déclencheur vers le bas ce qui libère l’oeillet du crochet, pour finalement créer un très fort ferrage, pratiquement plus aucune chance de manquer un poisson.
Je vais vous expliquer en détail comment l’Automatic Fisherman fonctionne.

(Le morceau pointé par la flèche blanche retombe sur le support)

Ci-haut, la canne est enclenchée par l’oeillet du bout sur le petit crochet sur le bras déclencheur. Vous pouvez voir de plus près le crochet sur la photo ci-bas :o) (Le numéro 1)

Le fil passe dans une section de la tige déclencheur comme vous aperçu sur le #2, donc lorsque le poisson tire le fil, cela pousse automatiquement la tige vers le bas, ce qui provoque le ferrage. De plus, lorsque le déclenchement ce fait, la partie où la tige est situé retombe vers le bas ce qui provoque un « clack » relativement fort pour ne manquer aucune touche.

(Le morceau pointé par la flèche blanche retombe sur le support)


Ce n’est pas tout, dans l’emballage de l’Automatic Fisherman, une bouée est incluse. Cette bouée servira à donner du fil au poisson pour qu’il ne sente pas la moindre résistance. Nous allons l’ajouter entre les deux premiers oeillets de la canne, avec son poids vous allez pouvoir décidé la longueur de « lousse » pour le poisson, vous pouvez voir un exemple sur les images ci-bas, la fig 7-3 est conçue pour les poissons plus agressifs vous voyez que le « lousse » créer par la bouée n’ai pas énorme contrairement à l’image de droite conçue pour les poissons plus soucieux.


Le crochet de la tige déclencheur s’ajuste très bien pour avoir la tension désirée, un outil est fourni pour pouvoir le plier, ne vous inquiéter pas, le crochet ne se brisera pas, c’est conçu pour cela. Donc par exemple si vous utilisez un plus gros mené, pour vous assurez qu’il ne déclenchera pas le système par lui même, vous allez plier le crochet vers l’arrière.
J’ai une autre image pour vous aider à mieux comprendre.

Donc l’ajustement de la tension se fait assez facilement et sans complication sur le terrain.
Peut importe la longueur de votre canne, l’Automatic Fisherman fonctionnera pour vous, encore via le crochet sur la tige déclencheur, vous pouvez faire l’ajustement. Mais cette fois vous allez le plier d’une autre façon, oui oui! J’ai encore des images pour vous montrer.
Pour les cannes de par exemple 30″ – 33″ , le crochet doit être placer 90 degrés de la tige.

Pour les cannes plus courtes, par exemple les 27″, vous allez le plier pour qu’il soit à 70 degrés.

Ces ajustements sont fort simples et rendre l’Automatic Fisherman très versatile, peu importe la situation.
Il y a même un endroit pour insérer une petite lampe-torche pour les pêches à la noirceur.
Un autre avantage, vous pouvez acheter l’Automatic Fisherman avec un petit kit qui comprend une canne et moulinet, mais aussi une autre type de boue, servant principalement à empêcher la ligne de geler sur les côtés du trou, mais aussi à la formation de glace sur les oeillets et dans le trou. C’est une bouée que nous pouvons y ajouter le liquide magique nommé « icestopper » .

 


J’ai trouvé un vidéo qui vous explique très bien comment le système complet fonctionne, j’aurais aimé vous le faire moi-même, mais la glace n’est pas encore assez sécuritaire.

L’Automatic Fisherman Ce détail environ 65$ canadien, et j’ai l’intention de remplacer quelques une de mes brimbales, toujours plus agréable sortir un poisson et avoir le « feeling » sur une canne.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*